Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de tous les possibles

Le blog de tous les possibles

Il était une fois un blog, appartenant au passé, une tranche de vie, un espace maintenant déserté pour d'autres horizons : retrouvez moi ici : monbeaumanoir.wordpress.com


Information juridique importante : respect de l'identité sur internet (notamment les blogs)!)

Publié par Ava sur 24 Décembre 2011, 18:00pm

Catégories : #vie de blog

images--15--copie-2.jpgDans des articles précédents, je vous avais fait part de la procédure diligentée par un Nemrod34 que beaucoup connaissent sur la toile, notamment sur les forums ufologiques (phénomènes surnaturels, soucoupes volantes, phénomènes paranormaux, etc...  ufosceptiques).

Ce Monsieur est arrivé sur le blog d'une de mes connaissances issues de rue89.com et Le Post.fr : http://unpetitcoucou.over-blog.com/

Et je souligne le fait que cette personne n'est pas moi, car il me semble que la bande de Cyprien *** se soit amusée encore à le faire croire (cf. le groupe des Hellocotoneuses).

Nemrod34 est arrivé en avril/juin 2010 sur le blog petitcoucou et s'est très vite mis à l'insulter au sujet des liens qu'elle mettait vers son blog sur le site Le Post.fr. Nemrod34 est un internaute comme les autres, ne faisant pas partie de la direction du Post.fr, ni de la modération, donc il n'avait aucun titre pour venir ainsi incendier une internaute.

Ce Monsieur a ensuite pris "pension" sur le blog de petitcoucou, la provoquant, la menaçant de poursuites juridiques.

Sur l'article où il est arrivé, il était question avec des internautes de LePost.fr de la modération sur ce média. Visitant ce blog comme tout autre contact blogueur, je lui ai demandé de se calmer, et lui ai fait la remarque qu'il n'avait aucune qualité pour exiger le retrait ou l'arrêt de dépôt de liens.

Il s'est vite énervé également à mon égard, et à en croire ses activités sur les forums ufologiques, il est très connu pour s'énerver beaucoup et vite.

Etant témoin de l'affaire, je peux dire que c'est lui qui a étalé sa vie privée, et il était facile de la retrouver, car il s'exprime beaucoup sur internet. Des témoignages spontanés sur le blog de petitcoucou nous ont fait savoir davantage le contexte des conditions de vie de ce Monsieur, et comprendre l'état dans lequel il se trouvait quand il se mettait à insulter grossièrement.

Cependant, très vite, il a été question de procédures judiciaires, alors que c'est lui-même qui postait dans les commentaires le nom de son avocat, ses coordonnées, et se vantait d'un tas de choses.

Bien sûr, Cyprien *** l'a coopté pour grossir sa bande, et comme ce Monsieur était dans la situation d'avoir droit à une aide juridictionnelle, la bande s'est servi de lui pour engager une procédure judiciaire contre Overblog, soit la société"JFG Networks".

Il nous a paru tout de suite extrêmement clair, que le but de la manoeuvre était de soutirer de l'argent à la société, on parle alors d'escroquerie au jugement. Monsieur Nemrod34 agissant comme un pyromane, c'est-à-dire allumant un feu.. pour provoquer ensuite une indemnisation. Nous avons vite compris que ce Monsieur se cherchait professionnellement parlant,  comme beaucoup de personnes malheureusement à l'heure actuelle, ce qui n'est pas une excuse pour tomber dans la délinquance.

Lors de la procédure en référé : le TGI de Béziers par ordonnance du 8 avril 2011 a débouté Nemrod34 et l'a condamné à payer 400 euros à OVERBLOG, notamment parce qu'il n'avait pas respecté la procédure, et la présentation de son dossier était nébuleuse : en substance, il devait d'abord demander au blogueur la suppression des mentions qui le dérangeait avant de s'attaquer à la plateforme.

Nemrod34 a fait appel auprès de la Cour d'Appel de Montpellier, il s'agit d'une procédure au fond. L'arrêt dont nous avions déjà eu connaissance (décision) m'a été transmis par Monsieur Nemrod34 croyant atteindre le nirvana, cependant comme toujours lui et ses accolytes ne comprennent toujours pas les décisions de justice et leur portée.

Le juge a pris en compte selon la loi Informatique et Libertés du souhait de la personne "Nemrod34" de voir supprimer son identité du blog de petitcoucou (et par extension de la plateforme overblog). C'est seulement ce blog-là qui est cité dans la décision, et pas le mien ! 

Je le précise car Monsieur *** cite mon blog dans un article de ce jour sur son blog, en plus en portant atteinte une fois de plus à mon identité : c'est dire à quel point ce Monsieur est en "délicatesse" avec la compréhension de la justice. 

Au passage, il me traite d'"épouvantable créature" (insulte publique et une de plus !), avec mon pseudo et la référence à mon blog non mentionné dans la décision de justice, et également divulgant mon prénom d'Etat Civil, donc faisant lui-même une infraction en fonction de la décision de l'arrêt qu'il produit.. Ce Monsieur postant sur WordPress sans données légales, ni référencement à autorité judiciaire, est un électron libre, et sa maxime : "faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais". 

Je suis désolée de devoir balancer avec cet article à la tête de cette "joyeuse" troupe, le fond du seau à glaçons de champagne avant Minuit... 

h-20-1826140-1260034938.JPG

Je crois fort qu'ils aient mal compris la décision de justice pourtant simple. Tout internaute peut demander le retrait de son identité réelle sur un site... en fonction de la loi "informatique et Libertés. 

C'est tout : il n'y a pas d'injonction de retrait de texte... 

De même Nemrod34 n'a droit à aucune perception de dommages-intérêts -donc le juge n'a pas considéré qu'il y ait préjudice subi-, seulement à l'article 700 du NCPC, qui couvre les frais d'honoraires d'avocat, donc cette somme ira à son avocat et pas dans sa poche pour recouvrir les frais que l'Etat lui a alloué en aide juridictionnelle.

Ce que bien sûr, il n'a pas compris non plus.

****

Je pense que tous les blogueurs doivent être conscients et informés de cette décision de justice,

et donc éviter de révéler l'identité d'une personne...

même si pour le cas de Nemrod34, celui -ci étale partout son identité sur le net. 

(voir dans les barres de recherche Google),

et que *** étale à son tour avec la décision de justice sur son propre blog... 

VA COMPRENDRE CHARLES !!!

Il existe d'ailleurs actuellement deux blogs sur overblog qui divulgue mon identité ce que j'ai rappelé au passage à la direction juridique d'overblog, les blogueurs ne répondant pas à mes propres demandes de suppression, que ce soit par report d'abus, ou l'envoi de lettres recommandées avec AR.

 

Je trouve, quant à moi, dommage que de telles actions en justice soient diligentées sans que le blogueur ait accès aux échanges de pièces et puisse expliquer lui-même l'affaire.

De plus, Nemrod34 a menti au cours de la procédure en disant qu'il ne connaissait pas le nom et l'adresse de petitcoucou, alors que celles-ci lui ont été communiquées par la bande de Cyprien *** dès juin 2010.

glacons.png

Visiblement aussi le juge ne distingue pas un blog d'un forum, et n'a pas compris la complexité de la personnalité de ce blogueur, qui demande le respect de son identité sur une plateforme, et va la propager ailleurs.

 

Le service juridique d'overblog avait demandé à la blogueuse Petitcoucou d'aller à Béziers pour soutenir son dossier...

et fort heureusement qu'elle ne s'est pas déplacée de Brest à Béziers, car il y a eu deux audiences, le dossier de Nemrod34 n'étant pas complet à la première.

Pour la Cour d'Appel, pour ce qui me concerne, j'ai moins suivi, laissant Petitcoucou suivre son affaire avec le service juridique d'overblog, n'étant que "témoin" dans l'affaire, et ayant d'autres chats à fouetter.

Surtout que Petitcoucou a la fâcheuse habitude de ne pas écouter les conseils qu'on lui prodigue. 

Je sais que sur des affaires similaires sur Paris des blogueurs se sont déplacés pour soutenir leurs dossiers et leurs positions.

En ce qui me concerne, comme je ne suis que témoin, et subissant des dommages collatéraux, car Monsieur Nemrod34 m'a prise en chasse, parce que je soutenais la blogueuse petitCoucou... je me suis consacrée à d'autres activités, n'étant pas au premier chef concernée, et n'allant plus commenter sur le blog de petitcoucou qui n'écoute pas les conseils qu'on lui donne.

J'ai témoigné auprès d'overblog de la nuisance de l'attitude de Nemrod34 et je confirme une fois de plus que j'ai transmis des dossiers au pénal  concernant Nemrod34 pour toutes les menaces qu'il a pu me faire, violences diverses, insultes, atteinte à la vie privée... que ce soit sur le blog de Petitcoucou, sur les blog de Cyprien ***, sur les forums ufologiques,

sur sa page Pangolia qui n'est plus en ligne...

notammant pour tous les liens qu'il a inondé overblog, lui, Cyprien ***, Mon-al et consorts.

 

Il est trop facile d'avoir fait de la diffamation sur internet, de l'avoir propagée, puis de supprimer au bout de 3 mois, comme ils l'ont fait du mois de janvier 2011 à fin mars 2011. Il faut savoir qu'on ne peut attaquer pour diffamation que trois mois après la diffusion. 

Je me suis battue depuis début 2011 contre cette bande après avoir demandé sur le site de rue89 où elle s'épanouissait, que ses éléments soient punis.

L'annonce du rachat de rue89.com sonne le glas de la mainmise de la bande sur ce média, et de l'extrême tolérance du Community Manager et des cofondateurs à l'égard des ces personnes dont ils savaient très bien qu'ils organisaient du harcèlement personnel à partir du blog de Cyprien ***. 

 

J'ai expliqué dans un article récent, comment les choses se sont déroulées avec moi, également le fait que cette bande voulait me faire taire sur la problématique du harcèlement moral en entreprise et ses conséquences, ceux-ci niant la véracité de mes propos. (cf  Rue89 racheté par Le Nouvel Obs... l'avis d'une ex-riveraine !)

Cependant depuis fin 2008 le début du harcèlement de la bande, les affaires de suicides de France Télécom Orange ont apporté de l'eau à mon moulin quant aux procédés utilisés dans les entreprises pour faire craquer les salariés, jusqu'au suicide (méthode Next).

L'inspecteur du travail d'ailleurs m'a délivré une lettre pour mon dossier où il reconnaît qu'effectivement mon employeur n'avait pas tenu compte comme il aurait fallu de mon état de santé, et souligne aussi l'impact de la méthode des entretiens à 2 contre 1.

 

****

Pour ce qui concerne l'affaire présente,

étant donné que Petitcoucou hier au soir encore postait sur son blog

des éléments diffamatoires me concernant de la part de commentateurs qui ne me connaissaient pas,

qu'elle ne postait pas mes réponses de dénégation,

qu'il a fallu que j'envoie plusieurs reports d'abus pour demander la suppression du commentaire calomnieux,

qu'elle n'écoute pas les conseils que nous pouvons lui donner quant à l'arrêt de relances constantes des histoires en boucle, surtout que des dossiers suivent leurs cours en parallèle en justice, mais les actions pénales sont toujours plus longues que les civiles.

également, quant à des expressions de sa part que je trouve pour ma part abusives... je lui ai fait d'ailleurs officiellement mes réserves à ce sujet !

je me désolidarise officiellement d'elle...

bien que restant témoin des faits que j'ai consigné officiellement par attestation auprès des tribunaux, notamment concernant *** et sa bande.

également quant à la façon dont est arrivé Nemrod34 sur le blog Petitcoucou et la manière dont il s'est comporté !

Mon état de santé, et mes projets de vie ne me permettent plus de devoir porter à bout de bras une personne comme "petitcoucou" qui n'écoute aucun des conseils qu'on lui prodigue.

Par ailleurs, j'ai pris copie d'écran concernant la nouvelle attaque au droit de Monsieur Cyprien *** pour suite à donner,

un très joli rebond, je me croirais sur un parquet de basket-ball ! 

 

41302970_SvWGM4tE_c.jpg

 

Je viens de lire sur le blog de *** en faisant les copies écran que Nemrod34 pense que je ne vais pas commenter le jugement : qu'il se trompe, je vais même m'en servir contre *** et consorts - d'ailleurs en proférant une nouvelle insulte publique à mon égard, et une de plus, une  ! tu penses bien que je ne vais pas me priver de communiquer  ! 

Dans le fond, la décision du juge est bonne sauf que certains éléments ont été tronqués et la procédure concernant des blogs, plateformes, et plaignants devraient être revues.... afin que chacun puisse se faire entendre et avoir accès aux pièces de la procédure. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents